Managers, sachez être directifs

« Passer du commandement au management », tel était le titre d’une formation-accompagnement que l’on m’a demandé de faire. Preuve que le « commandement » est une forme actuelle de management.

Eh bien oui, le management « directif » existe et bien souvent personne n’imagine qu’il puisse exister autre chose d’efficace. En fait, cette forme de management est une des plus anciennes, héritées de l’armée (des pharaons ou d’Alexandre ? ) et du clergé (avec une structure très hiérarchique ).

La mode est désormais au « zéro management » ou à une « structure aplatie ». Et pourtant, si c’est vers le management 2.0 que nous devons aller, le « commandement » est très souvent utile : en situation d’urgence, il est souhaitable que l’expert de la situation prenne les choses en main et affecte des rôles précis à chacun au travers de directives ( des ordres ) claires. Typiquement, lors d’un feu de forêt qui évolue rapidement, une chaîne de commandement avec chacun à sa place sous les ordres des meilleurs sachants (souvent les plus gradés) est gage de sécurité et d’efficacité.
De la même façon, tout manager qui encadre sait que chacun peut « ne pas savoir » et « ne pas vouloir ». Soyez donc « directifs »pour amener « ceux qui ne savent pas » à monter en compétence et à oser ( pour « avoir envie de vouloir »). Selon vos collaborateurs cela pourra aller de 10% à 80% de votre management et les aidera à se développer. Avec pour objectif de ramener ce pourcentage à sa plus faible valeur.